Restez informé et profitez des meilleures promotions

Vous recevrez une fois par semaine ou tous les 15 jours nos dernieres infos publiées.
Vous bénéficierez des promotions en avant première et des dossiers d'infos consos que nous réalisons
Pensez à confirmer votre inscription... Un cadeau surprise (et très utile) vous attend après votre inscription!!
Vérifiez dans la boite spam....on ne sait jamais
       

Consommer biologique

Il est de plus en plus tendance d'entendre le terme «bio» et de voir fleurir sur nos emballages le label «AB : Agriculture Biologique» : alimentation, cosmétiques, vêtements... tous les secteurs sont touchés par la déferlante du bio... Réservés dans les années 1970 à une clientèle confidentielle et marginale d'adeptes convaincus, les produits bio tendent à percer sur le marché français, devenant des produits de consommation très courante que l'on retrouve dans les boutiques bios.

Les grandes surfaces se sont adaptées à la forte demande et consacrent des rayonnages entiers aux produits issus de l'agriculture biologique. Comment expliquer cette tendance de plus en plus marquée à consommer des produits bio ? Pour quelles raisons de plus en plus de personnes se tournent-elles vers ce type de produits ? Toutes les réponses à ces questions sont ci-dessous...

Les produits bio ?

Les produits bio ? Définition...

Le terme «biologique» désigne l'ensemble d'un procédé de fabrication et représente un concept global qui s'appuie sur certaines valeurs : respect de la terre, de la santé, de l'environnement et du bien être animal. Les animaux doivent être élevés à l'air libre, nourris avec des aliments bio sans adjonction d'antibiotiques ni d'hormones de croissance. Les fruits et les légumes quant à eux doivent être récoltés à maturité avec des normes précises limitant l'utilisation d'engrais ou de pesticides.

En résumé, on désigne par «bio» tous les produits issus de l'agriculture ou de l'élevage biologique. Les labels biologiques sont obtenus difficilement et le producteur est contrôlé régulièrement par des organismes de qualité indépendants comme Ecocert, Qualité France...

Une question d'éthique.

Lorsque l'agriculture biologique a commencé à s'épanouir dans les années 1970, elle était avant tout le fait de personnes idéologiquement convaincues de la nécessité pour l'homme de préserver son environnement.

L'utilisation abondante des produits phytosanitaires et d'engrais ne pouvant se faire sans répercussions dommageables, il est apparu important de trouver une alternative. Les premières préoccupations émanaient de groupes écologistes et de personnes végétariennes, très souvent perçues comme originales et en marge du progrès.

C'est d'ailleurs cet argumentaire de régression par rapport au progrès qui a limité le développement de la France en matière de développement de l'agriculture biologique et de diffusion auprès du grand public. Depuis les années hippies, la priorité des consommateur a largement évolué et a changé de cap !

Le développement du bio en France

La consommation des produits bio en France tend à se développer, c'est un fait indéniable et non contestable !

Que ce soit grâce à Internet, qui offre aux producteurs et vendeurs des alternatives permettant de baisser les coûts, ou par la création d'associations telles que les AMAP, il devient plus aisé pour le consommateur de trouver des produits issus de l'agriculture biologique.

Loin d'une éthique préoccupée uniquement par le respect du vivant sur la planète, la grande distribution a senti le vent tourner et l'on voit fleurir de plus en plus de produits labellisés bio issus de grandes marques. Les précurseurs souvent considérés comme des hippies attardés et des marginaux ont été remplacés, dans les années 1990, par une clientèle de Bourgeois-Bohèmes (les BoBo). Ces néo-consommateurs, qui consommaient bio plus sous l'emprise d'un effet de mode, offraient davantage une identité sociale qu'une réelle préoccupation environnementaliste.

Profil des consommateurs d'aujourd'hui.

L'arrivée de quelques crises écologiques (vache folle, invasions d'algues vertes, catastrophes industrielles et nucléaires) a permis de réveiller les consciences citoyennes et a suscité de nouveau l'intérêt pour les produits bio, dans une perspective de respect du vivant sous toutes ses formes. La première motivation d'achat des consommateurs est de protéger leur santé et d'aspirer à une alimentation saine et naturelle. La recherche du goût authentique, des saveurs d'antan et le respect de l'environnement sont également des valeurs recherchées par les personnes qui achètent des produits bio.

Les consommateurs bio sont donc maintenant pour certains des citoyens faisant de ce choix de consommation celui d'une «consomm'action» militante, mettant en pratique leur idéologie, même si financièrement, il convient de faire des efforts. Ce mouvement est souvent concomitant avec un nouveau positionnement en matière de consommation qui se veut plus raisonnée.

La demande des consommateurs de trouver des aliments, produits de toilette et d'entretien de la maison issus de l'agriculture biologique est croissante. Il est possible d'envisager que dans l'avenir la consommation de ces produits deviennent une norme courante dans notre pays et soit ainsi financièrement plus accessible au plus grand nombre. Ce qui est déjà aujourd'hui le cas pour de nombreux produits...

 



 

 


Partenaires VIP: Screenshots par Robothumb - Professionnels :Ajouter votre site

 

haut de page

 

Copyright Achetez Vendez ©2007-